« Éteindre la Box la nuit », disent-ils

Ces temps-ci les conseilleurs pullulent de toutes parts. C’est à propos d’économie d’énergie qu’ils parlent, parlent et parlent encore. Tout y passe. Depuis l’extinction de l’éclairage dans les pièces, jusqu’à la douche, l’eau chaude, les appareils électriques en veille, la température le jour, la nuit etc. L’impression est qu’ils s’adressent à des enfants, voire plus fort, à des neuneus. On le voit, « ils » ne connaissent pas la société et plus simplement, les gens. Ou, font semblant.

L’on découvre que le gaspillage, c’est pas bien. Il contribue à des dépenses inutiles et plus encore, provoque le réchauffement climatique dont le monde entier a vu et subi les conséquences durant tout l’été 2022. Ainsi, 50 ans plus tard on nous explique ce qu’il fallut faire il y a 50 ans. Un demi-siècle de gaspillage, d’irresponsabilité, de cynisme. Les politiques d’abord. Ce sont eux qui on demandé a entrer au pouvoir…Mais pas seulement. Au même niveau, des industriels qui ont produit toute la machinerie qui a provoqué les dégâts.

Paradoxe

Aussi, les publicitaires qui nous ont vendu de la promotion à tire larigot pour nous inciter à consommer plus et toujours plus. Tout cet ensemble au nom de la loi du marché, de la productivité. Règle impérative permettant au plus grand nombre de travailler et ainsi vivre de son travail. C’est une évidence, sauf que cette machinerie infernale pouvait être réglée et régulée différemment. Aujourd’hui nous y voilà. Le en arrière toute provoque mécontentement et désarroi.

« Ils » ne savent que faire

En haut lieu, « ils » font semblant de savoir, comme leurs prédécesseurs il y 50 ans jusqu’à aujourd’hui. En réalité, ils ne savent rien. Les experts en tous genres planchent, imaginent, mais restent avec leur crayon à la main. Certains disent « décroissance » pendant que d’autres répondent pas question de vivre comme des amishs. D’autres encore proposent de bons conseils…

Box éteinte, moins de sécurité

…Parmi ceux-là, un ministre. Sa sortie vaut son pesant d’irréflexion. La voici: « Parmi tous ces petits gestes, il faut aussi éteindre la Box durant la nuit... » Bien sûr, c’est important. Plusieurs millions de Box éteintes contribuent à réduire le réchauffement climatique. Sauf que, des industriels de l’Internet et opérateurs téléphoniques nous ont imposés un système, dorénavant incontournable, qui rassemble Internet, Télévision et téléphone fixe. Imaginons une Box éteinte avec un appel urgent et grave d’un familier au cour de le nuit. Pas de réponse, le téléphone est coupé avec la Box. Le portable est également coupé par réflexe d’économie de batterie. Donc, il faut choisir. De toute évidence l’un des deux appareils doit rester allumer.

Abandon du téléphone simple pour un système compliqué et énergivore

Si les opérateurs et en haut lieu, avaient décidé de maintenir le téléphone à fil indépendant de la boxe, c’eut été une décision intelligente et sûre. Le téléphone de jadis fonctionnait avec le fil de cuivre et un courant électrique de 30 volts. Aucune pollution. Qui a décidé du système d’aujourd’hui ?

Faut-il ajouter qu’une majorité de français observent, depuis belle lurette, des gestes pour réduire leur consommation en tout genre. Au moins pour une raison: réduire leur dépense quotidienne.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*